Vous avez lu et relu votre guide du Code de la route. Vous faites moins de cinq erreurs lors des examens blancs à l'auto-école ou sur les sites ou applications mobiles dédiés aux révisions.

Il est donc temps de passer l'épreuve théorique du permis de conduire pour de vrai. Mais la loi Macron du 6 août 2015 a prévu de tout chambouler en permettant à des opérateurs extérieurs de faire passer l'examen. Voici le nouveau cadre.

? Le changement, c'est... finalement le 13 juin
C'est à compter du 13 juin 2016 (et non plus du 1er juin comme prévu initialement) que des opérateurs privés commenceront à faire passer le Code de la route. Parmi eux La Poste et le groupe d'inspection et de certification SGS viennent de recevoir l'agrément officiel de l'Etat. Dès le coup d'envoi, le premier ouvrira neuf premiers sites dans les bureaux de poste existants à Angers, Orléans, Valenciennes, Paris Pasteur, Paris Citroën, Créteil, Nantes Strasbourg et Lyon. Le second se tient déjà prêt avec 13 centres d'examens.

? Des examinateurs assermentés
L'examen sera organisé et surveillé par des prestataires privés à la place des actuels inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière. Ce qui libérera du temps à ces derniers pour faire passer davantage d'épreuves de conduite et donc réduire les délais d'attente qui avoisinent les 96 jours actuellement.

Concrètement, vous pourrez ainsi passer le code devant un postier. Pour l'heure, '160 volontaires ont déjà reçu une formation de trois jours assurée par La Poste dans le respect du cahier des charges présenté par l'Etat', explique à metronews l'une des responsables de ce projet.

A noter ?  Dans un premier temps, le gros des troupes passera encore le code devant les services de l'Etat mais, à terme, il est prévu que celui-ci ne conserve cette prérogative que vous certains candidats tels que ceux ne parlant pas français par exemple.

? Inscription en ligne ou via l'auto-école
Le candidat pourra s'inscrire dans les tout prochains jours (fin mai ou début juin) par le biais de son auto-école ou s'il le souhaite directement en ligne de façon individuelle sur les sites des prestataires (Laposte.fr/lecode pour La Poste ou Objectifcode.com pour SGS). Libre a lui de choisir son prestataire. Avantage pour le candidat : il pourra choisir le lieu d'examen, la date et l'heure. Des épreuves seront même organisées le samedi. 

?  Un tarif fixe de 30 euros pour tout le monde
L'inscription est facturée 30 euros au candidat. Ce tarif, fixé par décret, reste le même qu'il s'agisse d'une inscription via l'auto-école ou directement sur Internet. Dans ce deuxième cas, le candidat devra payer en ligne sur le site du prestataire extérieur. Quant à ceux qui passeront leur examen auprès des services de l'Etat, ils devront s'acquitter de la somme sur le site du Trésor public.

?  Des sites bientôt partout en France
Le temps de déployer le nouveau dispositif, des dizaines de sites de proximité ouvriront cet été. Puis l'ensemble des départements sera couvert dès l'automne. L'objectif pour La Poste par exemple est de proposer 300 centres examens d'ici à la fin de l'année 2016. Du côté de SGS, on vise les 400.000 examens passés à fin 2016.

A noter ? La norme sera de passer l'examen dans une salle avec les autres candidats mais dans certains cas, par exemple si l'apprenti conducteur présente un handicap, le passage pourra se faire individuellement.

EN SAVOIR +
>> 
Le vrai du faux du nouveau permis de conduire
>> Passez le nouveau code avec les vraies images