Il n’était pas très connu en France, mais il a su partager son amour pour la gastronomie française avec l’Amérique. Michel Richard s’était installé à Washington, aux États-Unis, où il est décédé samedi 13 août à l’âge de 68 ans. Il s’est éteint dans un hôpital de la capitale américaine des suites d'une attaque cérébrale. C’est son porte-parole, Mel Davis, qui a annoncé la triste nouvelle comme le rapporte le Washington Post.

Le cuisinier breton a été l’un des premiers à mêler les goûts et les cultures des deux pays dans des plats novateurs. Après ses débuts de carrière en tant que chef pâtissier en France, il est parti à la conquête de l’Amérique dans les années 1970. Au fil des années, il ouvrira plusieurs restaurants dont le dernier en date est le Central Michel Richard à Washington, mais aussi une pâtisserie à Los Angeles en 1977.

Le 'meilleur chef des États-Unis'

Il se verra remettre le prestigieux prix de 'meilleur chef des États-Unis'. Cette distinction s’ajoutera à la longue liste des récompenses culinaires qu’il a obtenues. Dans la presse spécialisée, Michel Richard est décrit comme 'un géant' de la cuisine française de Washington. Grâce (en partie) à lui, la ville devrait avoir prochainement son propre guide Michelin des meilleurs restaurants.

A LIRE AUSSI >> L’acteur Kenny Baker, qui se cachait dans R2-D2, est décédé