RETOUR


Vers un contrôle technique plus sévère en 2018

par webmaster le 01-08-2017


Vers un contrôle technique plus sévère en 2018.

Cf. Ouest France - 31 juillet 2017 - par Carine Janin


Il sera plus strict, avec trois types de défaillances contre deux aujourd'hui. Certaines d'entre elles jugées << critiques >>, devront faire l'objet d'une réparation sous 24 heures. Le coût risque de grimper.


Sous l'effet d'une directive européenne datant du 3 avril 2014, traduite en mars au journal officiel (51 pages !)  Il deviendra plus strict. Le but : unifier le contrôle technique dans toute l'Union européenne, et sortir de la circulation les véhicules en piteux état, pour mieux protéger sécurité en environnement.

A partir du 20 mars 2018, le véhicule sera soumis à 136 points de contrôle, précisait fin mars le magazine Auto plus.  Par exemple, 126 défaillances techniques jugées << critiques >> devront être réparées...sous 24 heures :  des feuxstop défaillants, des pneus usés, ou un siège conducteur mal fixé. .....