RETOUR


L'importance de l'expérience Vin dans le hors domicile

par webmaster le 18-09-2017

L'importance de l'expérience 'vin' dans le hors domicile


vendredi 15 septembre 2017 16:36 - L'hôtellerie - restauration










Les principaux résultats de l'étude C10/IRI.

© C10
- Les consommateurs de vins en CHR estiment que leur consommation est plutôt stable depuis 3 ans. 1/4 d'entre eux déclarent toutefois  l'avoir augmentée. Une tendance qui se retrouve surtout chez les femmes (27%) qui aiment notamment découvrir de nouveaux vins.

- Le vin est une boisson appréciée sans occasion particulière (34% des instants de consommation).

- Le déjeuner ou le diner au restaurant représente toutefois 43% des instants de consommation.

- Si le vin est une boisson bien installée sur le repas, il montre du potentiel sur l'apéritif (17% des moments de consommation) et la fête (5%).

- Le format bouteille est le plus plébiscité au restaurant (65% des consommateurs contre 52% pour le verre).

- Mais dans le hors domicile, tous types d'établissements confondus, le vin au verre arrive ex aequo avec le format bouteille (68%), suivi par le pichet (47%).

- La note de satisfaction client est de 7,8/10 pour le vin au restaurant (elle est de 7,7/10 en GMS).

- Aujourd'hui les patrons d'établissements doivent intégrer pleinement le vin au sein de leur offre globale ; celui-ci représente, en effet, pour 2/3 des interrogés, un point essentiel de la satisfaction globale d'un établissement.

- Les clients sont désormais attentifs à l'offre proposée en vins, mais aussi à sa mise en avant et aux conseils prodigués par l'établissement. Ce sont des critères déterminants lors du choix du restaurant pour 45% des interrogés.

- A noter que les éléments pris en compte par le client ne tournent pas uniquement autour de la sélection de vins proposée ; le conseil, la mise en valeur sur la carte sont également des éléments décisifs pour le client.

- En complément d'une offre qui se doit d'être qualitative, le service en CHR se révèle également indispensable.

- La carte est un support très peu utilisé pour choisir le vin ; 30% des clients n'y lisent aucune information avant de passer commande.

- Pour 3/4 des clients, la couleur du vin est déjà décidée avant de choisir une marque ou un cépage. Or, le serveur n'intervient spontanément que dans 1/4 des cas. Son action est pourtant bénéfique, dans un premier temps pour booster la catégorie (via des commandes plus valorisée) mais aussi pour l'établissement (avec une note de satisfaction qui grimpe à 8.4/10 !).

.