RETOUR


Rédiger un CV pour l'international

par webmaster le 04-07-2019

Rédiger un CV pour l'international

Emploi - mercredi 3 juillet 2019 17:02 - L'Hôtellerie - restauration

75 - Paris Ne vous limitez pas à un CV unique si vous souhaitez postuler à l'étranger ! Une seule règle d'or : adapter sa candidature selon le pays visé. 5 astuces pour s'en sortir.



Postuler à l
© iStock
Postuler à l'international nécessite de toujours bien vérifier les règles du pays en matière de rédaction de CV


Règle n° 1 : 2 CV pour 1 candidature

Si vous partez dans un pays non anglo-saxon, l’idéal est de rédiger deux CV : l’un dans la langue du pays choisi, l’autre en anglais. S’il s’agit d’un établissement hôtelier ou d’un restaurant français à l’étranger, prévoyez systématiquement un CV en français et l’autre en anglais.  


Règle n° 2 : Pensez local !

Selon le pays, la présentation des CV varie considérablement. Avant de se lancer, on surfe sur le web pour connaître les us et coutumes locales. Exemple : en Allemagne - où l’on doit dater et signer son CV, on peut détailler son état civil. Une pratique qui ne se fait pas aux États-Unis, où mieux vaut se contenter du strict minimum (nom, prénom, adresse et téléphone). Le pays adore en revanche les références, ces lettres de recommandations d’anciens employeurs. Au Japon, la structure du CV (appelé 'rirekisho') est très définie : écriture à la main, à l’encre noire, structurée en paragraphe prédéfini. Pour un CV britannique, on part sur deux pages, sauf si on est jeune diplômé. Précision et rigueur sont alors la règle.


Règle n° 3 : Pas de traduction mot-à-mot

Les faux-amis seront votre ennemi. Gare au vocabulaire utilisé quand vous transposez votre CV en langue étrangère. Exemple : 'high school' n’est pas la traduction de grande école, mais de lycée. Le nom des établissements et des écoles ne se traduit jamais. Pensez également à indiquer toutes les informations relatives à votre visa et permis de travail.


Règle n° 4 : Photo ou pas ?

Là encore, tout dépend du pays visé. C’est clairement non si vous postulez aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Australie. À l’inverse, c’est très bien perçu d’apposer une photo en Allemagne. Dans le doute, reste une solution : indiquez l'URL de votre profil LinkedIn ou Facebook, que le recruteur pourra ou non consulter.


Règle n° 5 : Dans l'UE, adoptez le CV Europass 

Si vous postulez en Europe, il est possible de créer un CV Europass. En tant que citoyen européen, cet outil est très pratique car il permet de présenter vos qualifications et d’avoir accès à des offres d’emploi ou de formation dans toute l’Union européenne. Ce système comprend également des modèles de CV et de lettres de motivation.

Plus d’infos : https://europass.cedefop.europa.eu




Mylène Sacksick