RETOUR


Petites phrases. Les mots du bien-être, Les mots pour sourire

par webmaster le 29-12-2019

Petites phrases. Traverser la vie en cas de tempête et par beau temps aussi.

. Les mots du bien- être. La vie agréable est une question de distance, distance avec les êtres, distance avec les évènements, distance avec les émotions Souriez, le reste suivra ! .La célébrité. Et si le monde entier décidait de se saluer, on connaîtrait tous les bienfaits de la célébrité.  .Le pouvoir. L’homme de pouvoir voit en chacun un futur assassin. L’homme fort respecte la gentillesse. Le faible s’en gausse. - << Le chef est un homme qui a besoin des autres. >> Paul Valéry. – Il faudrait être sûr avant d’élire un homme à la tête d’un Etat, qu’il s’est rendu << maître du chaos intérieur. >>.  << La puissance ne se montre que si on en use avec injustice. >>. R.Ragiguet.

.Les mots pour sourire.  – Woody Allen : << La première fois que j’ai vu une femme à poil, j’ai cru que c’était une erreur. >> - Un Anglais : << On peut gâter son chien plus que ses fils, on a pas à en faire un homme. >>  Jean Cocteau : << Tout était froid, sauf le champagne. >> Charles Baudelaire : << Un homme qui ne boit que de l’eau a un secret à cacher à ses semblables. >> Un bâtonnier du barreau de Paris : <<  Un cocktail, c’est une minute au mètre carré. >>  Un philosophe : << Une erreur de placement et le dîner est foutu. >>  Le général de Gaulle à un de ses ministres : << Restez sur les hauteurs, c’est moins encombré Paul Valéry à Natalie Barney : << tu penses, donc je fuis ! >> Définition d’une maison de campagne par un ami : << On s’ennuie le jour et on a peur la nuit. >> Un jardinier normand : << Quand on voit le Havre, c’est qu’il va pleuvoir ; quand on ne le voit plus, c’est qu’il pleut. >> Alphonse Allais : << Deauville, si loin de la mer et si proche de Paris. >> Les dîners de gala : << Un cauchemar d’y être, une angoisse de ne pas en être. >>  - Si vous voulez vous décommander d’un week-end, demandez si vous pouvez venir avec vos enfants et votre chien. Jules Renard : << Il était si laid, que lorsqu’il faisait des grimaces, il l’était moins –Un éditeur, pour consoler un auteur malheureux de la rentrée littéraire. << Tu n’as pas de prix ! >> - Un ami écrivain qui pestait contre sa << détachée de presse. >> Cocteau : << Un cocktail, des Cocteau. >>  Louise de Vilmorin  << Peine de paradis >>. (A propos des petits bobos de la vie.) Cf.  Christine Orban – Albin Michel – 2007. Traverser la vie, tempête, beau temps aussi.

<< Il n’y a que la liberté d’agir et de penser qu’il soit capable de produire de grandes choses. >>  Jean Le Rond d’Alembert (1717/ 1783).