RETOUR

En chiffres. Le baccalauréat 2020. Dans la presse on en parle

par Pierre Berthet le 28-07-2020

En chiffres : Le baccalauréat 2020. Dans la presse on en parle …

Le cru 2020 est exceptionnel. A l’issue du premier groupe, 657300 lycéens ont été admis au bac, soit 91,5 % des candidats. Au lendemain des rattrapages, ils étaient 795900. En clair : 96 % des candidats sur l’ensemble des baccalauréats, 7,6 points de plus qu’en 2019. Carton plein ou presque. Les résultats aux bacs généraux sont particulièrement impressionnants : 98,4 % d’admis (contre 91,2 % il y a un an). Nos élèves ont-ils été métamorphosés par plusieurs semaines de confinement ? Ont-ils recouvré le goût de l’effort ? Au risque de décevoir les plus optimistes, il n’en est rien. Les professeurs l’attestent : le mérite revient tout d’abord au contrôle continu  et aux circonstances.

Faute d’épreuves finales, seules les moyennes des deux premiers trimestres ont été retenues dans le calcul de la note du bac. Ce sont ces mêmes moyennes qui ont dans de nombreux établissements, été gonflées dans un premier temps par les professeurs puis, dans un second temps, par les jurys d’harmonisation, pour ne pas << pénaliser >> des élèves déjà perturbés par le confinement. La tolérance et l’empathie ont ce pouvoir de propulser un élève à 8 de moyenne au-dessus des 10 et de lui ouvrir grandes les portes du supérieur alors qu’il n’a même pas le niveau d’un collégien …. Est-ce vraiment lui rendre service ? Pas sûr. Ce qui est certain c’est que le bac, offert, n’a plus aucune valeur. S’il en avait peu depuis quelque temps, le millésime 2020 risque de l’enterrer définitivement. Déjà, depuis 2018, Parcoursup détermine l’orientation des élèves en fonction des bulletins et des appréciations, reléguant le bac à une sorte de brevet des lycées symbolique, un << pass >> de sortie. Et à partir de 2021, par la grâce de la réforme << Baccalauréat 2021 >>, le contrôle continu deviendra la norme. Le taux de réussite devrait donc, encore, s’envoler (objectif 180 % ?), tandis que le niveau général poursuivra sa chute infernale.  Aujourd’hui 61 % des étudiants ne parviennent pas au terme des études dans lesquelles ils se sont initialement engagés. Combien seront-ils dans une décennie ?

Cf. Baccalauréat – Dernière démarque avant liquidation – Anthony Cortes. – Ce que MARIANNE en pense – N° 1218 – 17 au 23 juillet 2020.